Créer mon blog M'identifier

Retourner sur la première page du blog

J'ai enfin percé le secret de l'équilibre alimentaire!

Le 1 juillet 2014, 23:31 dans Lifestyle 0

 moi

Ami(e)s de la toile , me revoilà!

 

Après moulte torpitudes à tenter de reprendre une méthode Dukn mais pas vraiment Dukan, disons un dukan "permissif", me revoilà boostée comme jamais, ayant pris du recul et prête à niquer la balance!

 

Tout d'abord, je tiens à revenir sur ce choix de Dukan: alors à première vue oui, c'était sympa, je maigrissait super bien, 19 kgs en 5-6 mois, wouaouh. Je les ai tenus environ 2 ans, mais avec un reprise progressive et lente d'environ 2-3kgs, que j'ai maintenu stable sur la durée. 

 

Tou s'est gâté la troisième année, j'ai repris le sport, et là, la balance elle n'aime pas... le chiffre a grimpé de 2 kgs encore. Au total 5kgs de pris en 6 mois. Ensuite, dépression pour des raisons que je garde pr moi, et paff 2kgs sur la balance et les 2kgs de sport se sont transformés en masse grasse, donc silhouette plus patapouffe, car la déprim m'avait fait cesser mon sport. Une fois la tête sortie de l'eau, je me suis soignée par le sport, là encore, le poids qui grimpe...de 1 à 2kg voire 3 en fonction des périodes qu'une femme connaît mensuellement.

Je m'étais mise aux fruits, plus de légumes etc... j'ai retenté Dukan (une cata en 3 semaines, perdu 1;7 kg!mon corps refusait de s'y remettre), et voilà bref, le cercle infernal je perds je reprends..

 

Dernièrement, je me suis mise à la lecture de magasines sur la santé,les régimes miracles, la forme etc, j'ai appris des choses (en en zappant d'autres plus farfelues) et mon cerveau a gardé en tête certaines choses, comme une page de brouillon.

Ensuite, je me suis prise d'un désir de manger mieux, manger sain, manger BIO. J'ai remplacé certains biscuits par ceux d'une marque célèbre de produits bio commenant par BJ..., me suis mise au lait végétal de différentes sortes (amande, avoine...soja mais molo sur le soja pour sa teneur en estrogènes) et supprimé le lait de vache (pour info ma santé me rend incapable d'assimiler le calcium de ma nourriture, donc je prends dees compléments, ce qui rend la consommation de laitages obsolète en ce qui concerne le calcium, dnc je peux ne pas en consommer). J'ai commencé à reboire du thé noir Earl grey ou Darjeeling ou English Breakfast(je n'aime pas le thé vert), des infusions aromatisées... etc, et ai consommé du chocolat noir, 1 fois par jour, pour le côté gourmand avec le thé du soir.

Je me suis ré habituée à consommer des féculents/des céréales complètes (riz complet / cérélaes gourmandes de tipiak..), et ai banni les tartines au beurre et à la confiture , au profit de Weet...ix, pris des oméga 3 grace à l'huile de noix, les poissons gras. j'ai supprimé le beurre au sel de guérande et limité le fromage(j'adooore), et limité le pain à 2 ou3 repas par semaine mais ça c'était facile je suis une petite consommatrice de pain. Et je me suis sentie mieux, moins gonflée, le poids était stable, snif, mais je me sentais plus en forme, meilleure digestion.  Et ma balance (mesurant taux gras/muscles/eaux) m'indiquait une hasse de masse musculaire de plus en plus importante, et une fonte de masse graisseuse, mais sans variation de poids à +/- 500gr.

Et j'ai compris! en fait les régimes m'avaient fait perdre ma masse musculaire donc oui j'étais plus légères. De plus, ne pas manger de féculents ou les éviter autant que possible au profit de gras ou de sucre ajoutés ou excès de protéines était contre productif car pas assez d'acide aminés pour nourrir mes muscles. De plus, avec les régimes (je tenais parfois ma journée de travail en mangeant qu'un paquet de 4 biscuits et un café) ont mis mon métabolisme au repos, donc dès que je remangeais, mon corps stockait davantage, car il fonctionnait au ralenti et se souvenait des privations, il faisait alors des stocks en prévison de la famine...

Alors je me suis dit, je suis sur la bonne voie du "sain", j'ai compris comment fonctionne mon corps. Je vais faire ce que tout nutritionniste ferait: me fixer une seuil de calories.

Et là, je me suis remise aux maths...

j'ai estimé mon métabolisme de base à environ 1200/1300 kcal, c'est à dire les calories minimales dont il a besoin pr faire fonctionner les organes vitaux) à l'aide de sites divers en faisant une moyenne des chiffres trouvés.

A cela s'ajoute des calories permettant les mouvements et activités du quotidien, d'où les recommandations de 1900 kcal par jour recommandés. (si on applique le mangez, bougez)

je me suis fixée en seuil de 1800kcal par jour à ne pas dépasser, si possible 1700/1750.

Alors au début , ce fut laborieux, peser, calculer, vérifier les étiquettes. Je n'ai pas écarté les aliments gras mais ai favorisé les "bons gras". J'ai fait l'inventaire des valeurs en calories des aliments que je consomme le plus souvent et les ai écrits dans un cahier. J'ai fait par portion, par exemple du riz , 50grammes etc..

J'ai recherché les calories "moyennes"par légumes et fruits. J'ai cherché des infos sur les calories brulées au quotidien (faire la vaisselle, passer l'aspirateur..) et ai calculé les calories brûlées pendant ces tâches ménagères en fonction de leur durée moyenne quand je les fais.J'ai donc un cahier bien rempli.

 

J'ai commencé à calculer les calories de chaque repas. Le premier à 1882, le suivant à 1652, le suivant à 1763... chaque groupe d'aliment étant ingéré dans ma journée (aux deux repas: 1legume /1fruit/féculents portion de 50/60gr -en évitant le pain et le réservant les jours où je ne mange pas de féculents-protéines 100/125gr environ/1 laitage une fois sur deux)tout en faisant attention à ma sensation de sasieté. Je gardais une marge de 100/130 kcal environ, en cas de méchante faim, si je n'étais comblée qu'à 80% par mon repas, je m'autorisais une banane ou un thé avec du chocolat noir ou deux ptits suisses avec stévia et un filet de miel. Et bien entendu j'essaie de bouger en plus de ma journée de taff (ça va je ne suis pas assise 24/24 je bouge pas mal et monte souvent des escaliers -paye ton bahut bien grand!)

je note chaque repas (je vais le faire encore 4/5 jours, après j'arreêterai, ce dont j'ai besoin c'est de me faire une idée des calories absorbées si je mange ceci ou cela et en garder une trace me servant de base de référence)

Et bien du samedi au mardi, je fus bluffée! J'ai perdu 1.7kg, direct. La balance affiche une hausse des muscles, une baisse de gras et une hausse d'eau (normal , je bois plus car je consomme 3 mugs de thé de 350ml chaque par jour en sus des fruits, légumes et de l'eau)

Alors aujourd'hui je sais que mon corps a besoin de plus de 1800kcal car en dessous je maigris mais que si je le prive de trop en sautant parfois un repas (genre mangeant sur la journée juste de quoi faire fonctionner mes organes) il se met en économie d'énergie et stocke au passage en prévision de la future famine dès que je remange à chaque repas. Je sais que Dukan, malgrè les protéines, m'a fait perdre du muscle et ne marche qu'une seule fois et qu'il installe des déséquilibres alimentaires difficiles à modifier. Je sais que manger de tout en quantité raisonnable ne fait pas grossir , au contraire, et que éradiquer tout le gras ou tout le sucre c'est créer des frustrations inutiles.

Au fond le corps il lui faut du carburant, donc si'l a besoin de 1800kcal il faut lui donner. Le tout c'est de ne pas trop dépasser la barre qu'on s'est fixée, et manger à sa faim, manger de tout mais en faisant attention à la qualité (attention aux produits surchargés en sucres cachés et sel, lire les étiquettes et comparer).

 

Si on a faim et que ça persiste ("faim"pas "envie de grignotter") c'est que le corps réclame, c'est comme une voiture, si ça clignotte, c'est qu'il faut passer à la pompe!

Au final je pense que je commence à fondre car je bouge et consomme une quantité raisonnable de calories tout en mangeant sain, équilibré et n'éitant pas les pauses plaisirs tout en veillant à rester raisonnable. Je ne pense pas perdre de muscle ou alors ma balance est une menteuse lol (probable lol) mais en tout cas je donne à mon corps toutes les familles d'aliments dont il a besoin, dont les précieuses acides aminées, ciment des muscles!

Je me suis rendue compte que je mangeais bien plus en quantité, non pas dnas mon assiette mais sur une journée car certes je mangeais des fruits, mais je les consommais sus de ma ration max de calories vu que je consommais beurre, fromage et yaourts déjà en excès. Imaginons que j'ai pu consommer 2200kcal par jour, forcément si je passe à 1700/1800 max, ça ne peut qu'être bénéfique, et en plus j'ai assez pour le fonctionnement vital de mes organes. Bref, en conclusion: je me sens en forme, je maigris, je n'ai pas faim, je ne suis pas frustrée (je mange de tout et je m'accorde des pauses plaisir raisonnables), et je toruve que j'ai bonne mine (merci les abricots et le melon de saison!)

Arrêtez de croire aux méthodes de charlatans comme j'ai pu le faire , arretez de vous priver de bon gras et prêtez attention aux sucres et sel cachés (attention aux biscottes / céréales dites miracles pour mincir, en fait, riches en sucres! si si lisez bien! le chocolat dit allégé en gras mais contenant plus de sucre ou vice versa, les yaorts allégés qui vous font en manger plus que de raison tout en créant un "manque" de "manger du bon, du goût, du vrai") accordez vous des pauses plaisirs en quantité controlée (évite la frustration et l'incontournable gros craquage qui s'en suit, tôt ou tard!).

En bref, mangez "bien", ni trop ni pas assez, variez et bougez, et vous retrouvrez le sourire, tôt ou tard!

 

 

 

 

La crise d'ado dans toute sa splendeur

Le 12 octobre 2013, 00:31 dans Lifestyle 0

classe: 4EME

effectif: 28

cas particuliers : 2 récalcitrants, insolents , rebels, en difficulté scolaire et familiale.

                            dont 1 ayant 1 attitude désinvolte avec la plupart des profs et la CPE

                            l'autre, en situation d'échec scolaire et rejet de l'école, persudé qu'il peut tout se permettre car il va beintôt partir au CFA (attend d'avoir l'âge requis)

Des élèves dans un cercle vicieux d'altercation prof/élève, dont l'un des buts est d'éviter de rester en classe

horaire: 9h30, je suis leur premier cours, c'est aussi mon premier cours.

Déroulement:

[la sonnerie retentit]

Je suis ds ma salle, je viens d'allumer le  PC et le TBI, j'ai branché mes cables, j'ai connecté pronote sur la page "absences".

J'entends les monstres arriver, en joie pour leur première heure. le rang se forme dans le couloir, mais ils piaillent. Le rebelle n°1 à la grosse voix se chamaille un peu verbalement avec des élèves du rang d'en face.

Je sors de ma salle, l'air mauvais, je jette un regard froid, un "shuuut" franc, les voix s'estompent,pas complètement(on n'est pas à l'armée) mais de façon acceptable, ça gigotte moins, le rang et lisse (lol), c'est parti!

"come on in" dis-je, le bras montrant le chemin.

le rang défile devant moi, je réponds à leur vingtaine de "good morning"," good morning miss", "hello" en tout genre, dans le lot t'en a tjrs un qui te sors un "bonjour" ou un "hola", je l'empêche d'entrer de la main en lui disant "in english please!", il s'execute. Arrivent les 2 derniers du rangs, les "rebels" qui ben entendu te disent soit "bonjour" soit rien... et qu'il faut reprendre...aussi.

Les élèves sont debout, le bruit de la porte retentit ds la classe. le silence s'installe, je suis au fond, près de la porte, silencieuse, le regard dur jusqu'à un silence complet, et plus un bruit parasite de sac , manteau...chaise.

Un "Good morning class, sit down in silence , please", et tous s'exécutent. Jusque là, RAS.

je m'avance vers le bureau, et lance mon traditionnel:"is there any absent today?" , une dizaine de doigts se lèvent, j'interroge au hasard un élève pour qu'il me sorte sa structure apprise par coeur "nobody is absent today so everybody is here". Je check des yeux, et réplique "are you sure? no absent today?" on me répond "yesss" et je baisse les yeux pour cliquer "appel terminé" sur pronote.

Je relève les yeux et là, que vois-je , le rebel du fond est en mode relax sur sa chaise, dos collé/appuyé contre le mur, le sac sur la table, pas d'affaires de sorties. C'est parti pour le jeux quotidien du geste de mains qui montre le mouvement à faire pour bien être assis dos contre le dossier et dit au rebelle:

"*****,  take your copybook, your pencil case and put your bag on the floor, please", avec politesse mais fermeté. Je m'approche de lui, il me sort son "unique stylo sans capuchon" et une feuille froissée tout comme tout doit sortie d'un choixpeu magique, l'air satisfait. "where's your pencil case? your copybook?" là il te sort un "heiiiin??? jcomprends rien" pour te faire paler français, tu fais ta gogolle, tu continues en anglais en chopant la trousse et le cahier d'un élève en montrant "pencil case/copybook". Il répond en français "jai pas de trousse, mon cahier je sais pas où qu'il est". Tu demandes son carnet de liaison, il passe en mode "suspense" en cherchant avec lenteur dans son sac, pour faire perdre du temps. Pendant que tu attends le dit cahier de liaison, tu mets les autres en marche "who's volunteer to tell the lesson?", (personne comme d'hab mais tu lis le stress sur les visages... de ceux qui n'ont rien appris et des timides qui ont peur de se passer au tableau devant tout le monde); Tu as enfin eu le carnet de liaison du rebel, qui te dit, quand tu t'éloignes, qu'il s'en fiche d'avoir un mot, ce à quoi tu réponds pas, l'ignorant pour ne pas lui donner plus d'importance qu'il n'en a déjà eu depuis la sonnerie de 9h30.

Tu fais ton warming up, machin truc, "how are you today?", "I'm tired today" etc...

Le stress monte quand je saisis mon "magic pen" (en fait, un stylo chopé au hazard ds ma trousse, mais pourtant redouté!)et le fais tomber sur un nom de ma liste, au hazard. Je dis le nom de la victime. Des expressions de soulagement se lisent dans le regard de certains, mais , pas de bol, l'interrogé est souvent un élève qui ne sait pas sa leçon (oui il faut dire aussi que, mon stylo, il ne tombe pas tout à fait au hasard... en fait hihi méchante...). 

la récitation de la leçon est laborieuse, même avec des questions, la leçon n'est pas restituée, "go back to your seat". Tu lances le débat "was it good?" on te répond "nooo" "it's bad". Tu dis ta note, tu consultes les avis (j'aime bien car souvent, les élèves sont bien plus sévères que moi, comme ça je baisse un peu plus sans culpabiliser mdr)et le cours commence.

On récapitule la leçon d'avant de manière collective jusqu'à en arriver au point où on s'était arrêté.

"let's go back to the document", (c'est parti! ), "open your ears, (ça les fait tjrs sourire mdr),take your copybook part exercise, listen carefully and write what you can understand", avec des gestes de gogolle vers les oreilles et le mime pour write.

On est ready, suite des aventures de Dane et de son BIOLOGY club, passionnant mdr

pendant l'écoute, RAS, si ce n'est un rappel entre deux écoutes pour "take off your coat ***" pour ceux que je n'avais pas remarqué à l'entrée.

Pendant l'écoute, un cliqueti de crayon 4 couleurs te chatouille les oreilles, bien entendu c'est ton rebel n°1... Tu dis rien au début, tu attends de voir si c'est passager. . . mais bien entendu ça ne l'est pas... tu sors un "stop it!" menaçant, il arrête, tu passes la 3ème écoute, il recommence. Agacée, tu lui sors une remontrance en Anglais (ça destabilise tjrs plus qu'en français et tu cédes pas à sa tentative de casser le "tout anglais"), il te sort un "jcomprends rien", entre temps il s'est avaché sur sa chaise, pieds sur la chaise d'en face pendant que tu lui tournes le dos... "your feet on the floor, right now" le ton de plus en plus agacé et menaçant... il s'execute avec non chalence et continue à baraguiner ds ses moustaches... 

Tu marques au tableau les mots clés que te donnent tes élèves, tu commences à aider la classe à faire du sens avec les mots relevés, appriori tout roule, sauf que, tu es interrompue car rebel n°2 commence à glousser et marmoner, tu le reprends, il se met à parler plus fort, puis quand tu lui dis de se mettre au travail au lieu de bricoler, il te dit bien haut et fort  qu'il comprend rien, que l'anglais c'est nul et que ça sert à rien et qu'il s'en fiche de ton cours, patati patata (tu prends note sur un papier pour un rapport) tout en lui disant de se taire s'il n'a rien de plus constructif que ça à dire... voyant que tu fais un rapport, il se met à paniquer progressivement et s'enfonce tout seul disant que j'ai qu'à le renvoyer car avec moi, je cite "il se fait chier". Les autres , bien gentils, sourient, mais restent calment, l'oreille bien tendue vers l'altercation rebel/prof, le regard à la fois amusé et consterné car eux ne se permettraient pas d'agir ainsi. On essaie de faire la trace écrite entre tout ça, les autres coopèrent gentillement, et dis au rebel que je ne lui ferai pas le plaisir d'être exclu et qu'il va rester bien au chaud avec moi jusqu'à la sonnerie, et que, qu'il aime ou pas, il n'a pas le choix, il doit suivre tous les cours, ce n'est pas à la carte, qu'il aura tout le plaisir d'expliquer son avis sur MES cours à la principale adjointe dans la journée. Il marmonne dans ses moustaches... fin de l'altercation.

Tu poursuis ton cours, tu parviens enfin à élaborer une trace écrite avec tes élèves, toujours captivés par les aventures de Dane, tu travailles un peu sur le voca en inférence, Tu blagouilles un peu sur le mot "basket" qui est une corbeille et non pas des chaussures, et que si on dit qu'on a des "basket"c'est qu'on des corbeilles à papier aux pieds ...ça les fait sourire, on bosse efficacement dans la bonne humeur. Une petite reflexion sur la langue entre deux "turn around" et "stop speaking!" aux 2rebels. C'est l'heure de copier la trace écrite, il reste 12minutes environ.

Rebelle n°1  remet ses pieds sur la chaise d'à côté comme assis en terrasse, et ce pour le 3 ème, 4ème 5ème fois, on ne compte plus. le ton monte tu lui dis "Tes pieds!" d'un ton on peut plus sec et agacé, ce à quoi, il te répond sur un ton agressif"avec politesse ça serait mieux, je suis pas un chien".

Tu lui dis qu'il est tard pour qu'il soit exclu car ça va sonner, mais que son manque de respect et son insolence va lui coûter cher ce à quoi il te répond "vous avez qu'à me respecter aussi (!!!!!?????)vs  pouvez faire un rapport je m'en fou, toute façon vous les profs vous ne savez faire que ça des rapports". la sonnerie retentit, les élèves terminent à la hâte de copier la leçon qu'on s'est efforcé de faire malgrè les interruptions palpitantes qu'ils ont aussi suivi, tes nerfs sont à bout après ce que tu viens d'entendre, tu essaies de pas trop le faire transparaître. Tu dis au rebel n°1 qu'il ne sera pas accepté au prochain  cours vu qu'il n'accepte pas les régles de vie dans la classe et se montre insolent et irrespectueux, ce à quoi il te répond qu'il s'en fou...

Tous écrivent un peu à l'arrache que pour le prochain cours ils doivent avoir appris la leçon du jour, rangent leurs affaires , le rebel n°1 sort en furie, en ouvrant si fort la porte qu'elle claque contre le mur. Un de mes ptits choux gentils , effaré, dit "madame c'est un fou ****,euh  he is crazy!".

C'est l'heure de la récré mais tu t'en prives pour écrire ton rapport, aller chez l'adjointe te plaindre, aller chez la CPE disant qu'au prochain cours rebel N°1 ne sera pas accepté blablabla. 

Après cela, tu as passé le plus dur de ta journée, s'en suivent des 3ème, des 6ème, des autres 4ème avec qui, à part du bavardage discret occasionnel et quelques oublis de matériel rares, tu peux faire un cours ZEN.

Bonne nouvelle, rebelle n°2 risque fort d ene plus être dans mon cours où il se "fait chier" après les vacances de novembre car c'est bien parti pour qu'il soit admis au CFA. Rebel n°1 sera bel et bien toujurs là, MAIS, heureusement, la situation que je vous décris au dessus, est la situation la plus éprouvante depuis septembre, il y a des jours où il est plus docile...et plus maléables, on mettra ça sur le compte de l'humeur du lundi matin, car c'est sovent le lundi matin, le reste de la semaine, comme il a déjà eu pas mal de rapport, d'exclusions de ocurs, de remontrances du chef, il est plus discret... 

Vous vous dites: mais que fait l'école? je vous retourne la question: que font les parents???

 

 

 

 

 

 

Hommage à celle qui m'a redonné le sourire!

Le 20 septembre 2013, 22:13 dans Lifestyle 0

Alors ça y est aujourd'hui je suis soulagée. Une grande avancée positive pour moi, je retrouve enfin le sourire.

un mariage? un bébé? une prime? vous demandez-vous... et bien non, juste une"dent"...

A échéance du contrat, j'ai changé de mutuelle pour une qui me permettrait des soins dentaires dignes de ce nom, et j'ai pu enfin entreprendre le gros chantier "bouche"...en attente depuis trop longtemps.

J'ai, en plus, trouvé "THE" dentiste de la mort qui tue, une femme, jeune, sympa, compatissante, compréhensive, et prête à tout tenter pr sauver mon sourire sans trop me dépouiller. "The" dentiste qui en plus "fait pas mal" et m'a définitivement réconciliée avec la profession. (oui j'avais développé une phobie du dentiste car je suis tombée sur des bourreaux...jusqu'ici, ceci expliquant cela...)  alors ça y est, elle m'a posé ma couronne, toute belle, on dirait une vraie dent, même couleur que les autres, jolie forme, franchement ravie. Je n'ai plus cette angoisse à chaque fois que je mange , cette angoisse du "je vais la casser davantage..., et quand je souris, on voit pas que j'ai une couronne hihi !

Un grand merci à ma nouvelle dentiste trop géniale! En plus, vous allez rire, elle est jalouse (enfin elle en rit je vs rassure)de mes dents car j'ai une teinte de moins qu'elle (dents plus blanches) alors qu'en tant que dentiste, ses dents, elles en prend méga soin! hihi

 

 

 

 

 

 

 

Voir la suite ≫